Sélectionner une page

Le clitoris fait partie de la vulve, nom donné aux parties externes des organes génitaux féminins. Que se cache t-il derrière cette principale source de plaisir sexuel ? A quoi sert-il ? Comment en prendre soin ? Comment le stimuler ? 

Qui est-il et où se situe t-il ?

Situé à l’intérieur de la vulve, le clitoris est un petit organe érectile et érogène de l’appareil génital féminin. Ce n’est pas seulement la partie de la vulve qui ressemble à un petit “bouton” mais celui-ci est composé de plusieurs parties :

  • le gland
  • le corps du clitoris
  • les bulbes cruraux et vestibulaires 

On pourrait tout à fait le comparer au pénis de l’homme !

La partie externe du clitoris

Le gland clitoridien (“le bouton”) est le nom de la partie externe du clitoris. Il a à peu près la taille d’un petit pois et est situé au-dessus de l’urètre. Comme le gland est la partie la plus innervée du clitoris, il est extrêmement sensible au toucher.

Contrairement au reste du clitoris, le gland ne gonfle pas pendant l’excitation, il ne contient pas de tissu érectile.

Juste au-dessus du gland se trouve le capuchon clitoridien, qui est relié par les deux côtés aux petites lèvres. On peut le comparer au prépuce de l’homme.

La partie interne du clitoris

Tel un iceberg, les 9/10e du clitoris sont internes et invisibles. Le corps du clitoris est relié au gland clitoridien, et est composé d’une “tige” et de deux racines (qui sont comme les “piliers” du clitoris). Cette partie cachée contient des tissus érectiles qui se gonflent de sang lors de l’excitation sexuelle féminine et peuvent mesurer entre 12 et 15 cm.

En gonflant de chaque côté du canal vaginal, ils augmentent la lubrification du vagin, tout en augmentant la stimulation et les sensations sexuelles. Cette expansion du tissu clitoridien peut également entraîner une pression sur la partie antérieure du canal vaginal. Tout un programme !

Meilleure zone érogène du corps de la femme ?

Peut-être !
Le clitoris comprend entre 8000 et 10000 capteurs sensoriels (le gland de l’homme n’en comprend que 3000 à 4000 à titre comparatif). Ne nous voilons pas la face, cet organe joue un rôle prédominant dans le plaisir féminin et n’a pas d’autre fonction connue que le plaisir.

Cette zone érogène très innervée et vascularisée est donc particulièrement sensible : certaines femmes préfèrent des caresses très légères, et d’autres une plus forte pression. 

En fonction de la position des partenaires pendant la pénétration ou de la caresse de la zone, le clitoris est très sensible à l’excitation et participe à la puissance de l’orgasme

Comment stimuler efficacement le clitoris ?

La stimulation du capuchon du clitoris amène au plaisir ! Mais pas n’importe comment ! 

Le clitoris n’est pas un simple bouton magique, le simple fait d’appuyer dessus ne produira pas instantanément un orgasme. Ne prétends pas non plus être un DJ en le grattant avec force d’avant en arrière – personne n’aime ça !

Comment puis-je être assez créatif pour stimuler une si petite surface de peau ?

Écoute votre corps, ou ton partenaire, et demande-lui ce qui te fait du bien. Prends ton temps ! Grâce aux caresses des doigts, des lèvres, de la langue ou via des frottements réguliers. 

Il peut également être excité par un vibromasseur, à sa base, sur les côtés ou à son extrémité. L’utilisation de jouets érotiques peut-être un bon moyen de découvrir cette partie intime de ton corps !

Préfère une caresse sur le capuchon du clitoris plutôt qu’une stimulation directe qui pourrait te sembler parfois désagréable…

Le fait d’exercer une vibration de gauche à droite émoustille le clitoris très efficacement ! 

Les caresses sur ce petit capuchon procurent un plaisir et un bien-être intense. Lorsqu’il est excité, il se remplit de sang et libère alors l’hormone du plaisir : l’ocytocine. L’orgasme dure alors 10 à 15 secondes.

Tu peux aussi essayer de stimuler le clitoris de l’intérieur en utilisant un sextoy ou tes doigts. Tout le monde ne pourra pas être stimulé ou même atteindre un orgasme la première fois, ou à chaque fois qu’ils font l’amour ou se masturbent – c’est normal.

La seule chose vraiment importante, c’est que tu t’amuses.

Une fois l’orgasme atteint, le clitoris peut devenir sensible, il est alors préférable de ralentir les caresses tout doucement… et laisser libre court à ton imagination.

Et le point G dans tout ça ?

L’existence ou la fonction du point G n’est pas claire à 100 %. Certaines recherches affirment qu’il pourrait être associé à “l’éjaculation féminine” également connue sous le nom de “squirting” (lis notre article à ce sujet , d’ailleur n’hésites pas à t’inscrire à la newsletter en bas de cette page pour ne rien louper !)

D’autres chercheurs suggèrent que le point G n’est pas nécessairement une entité physique réelle, mais plutôt l’endroit où les côtés des bulbes vestibulaires du clitoris entrent en contact avec la paroi antérieure du vagin.

Cela suggère qu’un “orgasme vaginal” peut en fait être encore relié au clitoris – chaque poussée lors d’un rapport vaginal pénétrant ou d’une contraction des muscles pelviens – peut stimuler le clitoris.

Un peu d’hygiène pour terminer

Une bonne hygiène intime n’est pas à négliger. 

Image par Mario Battaglia

  1. Se laver la région vulvo-vaginale et anale une fois par jour minimum.
  2. Bien déplisser les lèvres pour nettoyer les plis, ainsi que le capuchon du clitoris.
  3. Privilégier les douches aux bains qui peuvent assécher
  4. Préférer un savon doux à pH neutre ou alcalin. Les « pains dermatologiques » ont les propriétés détergentes des savons sans en avoir les effets indésirables (assèchement, irritation). Solide ou liquide, leur pH est proche de celui de la peau.
  5. Sécher minutieusement (penser aux plis) avec une serviette en tissu, voire avec une serviette en papier.
  6. Eviter les gants

Pense également aux sous-vêtements adaptés, en coton, pas trop serré et changés tous les jours. Évite les strings et d’utiliser de façon régulière des protèges-slips.

Attention également de ne pas introduire dans le vagin un doigt ou encore un sextoy qui aurait pénétré l’anus.

 

Tout le monde atteint l’orgasme différemment. Expérimenter la masturbation ou les positions sexuelles – et faire preuve de patience – peut t’aider à déterminer ce qui fonctionne le mieux pour toi. N’hésite pas à faire un tour dans notre boutique, tu trouveras à coup sûr de quoi stimuler ton clitoris …

Toute l’équipe se tient à ta disposition pour répondre à tes questions si besoin ! N’hésite pas à nous consulter : contact@clitorishop.com